Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Togo: Le calme après la tempète à Aképé

Que s’est-il passé le 17 Janvier 2013 dans l’ave, précisément dans le canton d’Aképé ? On en sait un peu plus depuis ce matin. En effet, les jeunes vendeurs de carburants frelatés ont opposé une résistance à une opération de saisine de la gendarmerie nationale dans le canton. La situation a tournée à l’affrontement. Tout l’après midi de Jeudi, les jeunes ont fait face à des coups de gaz lacrymogènes et jetés des cailloux aux forces de l’ordre.

 

Nous avons appris sur le terrain qu’il y a eu des tirs par balle réelle de la part des forces de l’ordre et de sécurité. Conséquences, deux femmes de passages pour Danyi sont touchées et sont en soins au CHU Sylvanus Olympio. Le calme n’est revenu qu’après l’intervention du député de l’UFC de la localité Nicodème Habia assisté du préfet. « Quand je suis arrivé, j’ai appelé le directeur de la gendarmerie et je lui ai suggéré de faire retirer ses éléments pour qu’on puisse calmer les notre. C’est ce qu’il a fait. Je crois qu’il m’a compris » nous a-t-il déclaré.

 

Les gendarmes ont dus se replier sans deux de leurs armes à feu et un véhicule saisis par les jeunes d’Aképé. La facilitation du député et du préfet a permis aux éléments de la gendarmerie nationale de rentrer en possession de ses armes à feu et le véhicule qui y a disparu hier.

 

Retenons que l’opération a tout de même permis de saisir des bidons d’essence que sur place les jeunes vendeurs évaluent à plus de 3 millions de Fcfa.

 

Alphonse Ken



18/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres