Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

TAREK TOKO, au chevet des plus démunis

 
       Tarek TOKO (photo), Jeune d’une trentaine d’années d’âge, banquier de développement, est un imbu des œuvres humanitaires. Il a fait ses preuves à Cotonou, capitale économique du Bénin avec l’Association Espoir et Développement au Bénin dont il est membre fondateur avant de s’installer ici au Togo pour des raisons professionnelles.

          Il y a quelques semaines, il accompagnait une de ses amies à l’orphelinat SPES (Soutien Pour l’Enfance en Souffrance) sis non loin du grand stade de kégué pour faire des dons de vivres et de non vivres à des enfants orphelins et déshérités pris en charge par cette structure. Cet acte, à vrai dire l’a rendu jaloux.


         Monsieur TOKO  a voulu lui aussi et sa manière, témoigner son soutien à ces enfants qui n’aspirent qu’à la vie, à une éducation, à une solidarité familiale. Samedi 07 Janvier 2011, accompagné d’un de ses amis, il est allé donner la joie aux enfants de ce même orphelinat « SPES » avec des sacs de riz de 5 Kg, des  lots de fournitures scolaires composés de cahiers et de stylos, des sachets de détergents communément appelé OMO, et des biscuits.


         « Je ne savais pas ce centre existait…je travaille dans l’humanitaire au Bénin, et je ne savais pas qu’ici il y a des structures comme cela qui s’occupent des enfants orphelins et handicapés. Je reste convaincu que les enfants à cet âge ont besoin d’être soutenu et je ne veux pas me mettre en marge. Je veux faire quelque chose pour vous. Et votre dynamisme m’encourage encore plus à me battre pour pouvoir faire quelque chose pour vous ». Voilà en substance la déclaration du jeune humanitaire Tarek TOKO devant des dizaines d’enfants qui ont chanté et dansé pour lui dire MERCI (comme en témoigne les photos ci après).


  


        L’orphelinat SPES, Soutien Pour l’Enfance en Souffrance, créé en 1994, accueille aujourd’hui plus précisément 86 enfants orphelins et déshérités d’âge compris entre 2 et 10 ans. Et selon les informations recueillies sur place, ils vont tous à l’école, et à en croire Mme Immaculé AMEGANVI, la directrice de cet orphelinat, ils ont toujours de  très bons résultat à l’école. Chaque enfant dispose d’un lit d’une place, le centre lui-même a un bon espace aménagé pour les jeux et loisirs des enfants avec l’aide de certains parrains européens qui viennent en aide aussi à cet orphelinat. « Mais c’est toujours insuffisant. Nous en appelons à plus de bonnes volontés pour nous assister dans cette tâche afin de garantir un avenir radieux à ces enfants » a déclaré la directrice.

 

        Il existe une centaine d’orphelinats au Togo, et très souvent, ils ont des difficultés pour s’occuper des enfants à leurs charges.

            
                                          Alphonse Ken



12/01/2012
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres