Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Robert Dussey milite pour une coopération privilégiée entre le Togo et l'Allemagne

 

 

Une coopération privilégiée à l’avenir, c’est le souhait exprimé par le ministre togolais des affaires etrangères, de la coopération et d l’intégration Africaine Prof Robert Dussey à son homologue Dr Gerd MÜLLER ministre fédéral allemand de la coopération économique et du développement qui vient de clôturer une visite de travail de 3 jours à Lomé.

 

Le ministre fédéral allemand de la coopération économique et du développement a rencontré les autorités togolaises réaffirmant les souhaits de l’Allemagne dans une coopération bilatérale à long terme entre les deux nations.

 

Muller et Dussey 2.jpg

 

Les retombés

 

Dr MÜLLER a annoncé au deuxième jours de son séjour à Lomé lors d’une séance de travail entre les délégations des deux pays (l’Allemagne et le Togo) tenue au ministère togolais des affaires étrangères une augmentation de fonds de 6,5 millions d’euros pour le Togo en vue d’une mise en œuvre efficace de l’initiative spéciale Allemande  « Un seul monde sans faim » dans le pays.

 

Une signature d’accord est intervenue à cet effet entre les deux chefs de la diplomatie en présence des médias.

 

« Le projet ‘’un seul monde sans faim’’  est une initiative Allemande pour combattre la faim et la malnutrition. Il consiste à garantir l’alimentation d’une population mondiale croissante à l’avenir de manière équitable » a indiqué le ministre fédéral allemand de la coopération économique et du développement Dr MÜLLER.

 

5 des 6,5 millions d’Euros serviront pour le programme « centre d’innovations vertes pour le secteur agroalimentaire », programme qui a déjà démarré au Togo fin 2014 avec pour échéance en 2019 ; et 1,5 million d’Euros pour un programme « sécurité Alimentaire et renforcement de la résilience » dont les bases ont commencé par être posées l’an dernier avec pour échéance 2019.

 

Les fonds réservés par l’Allemagne aux deux projets s’élèvent ainsi à 10,5 millions d’Euros (soit 11,54 millions de dollars) et 5 millions d’euros (soit 5,49 millions de dollars) respectivement et viennent s’ajouter aux engagements bilatéraux réguliers de l’Allemagne en faveur du Togo.

 

Robert Dussey a salué cette augmentation et tous les projets que l’Allemagne soutient au Togo sur le plan de la décentralisation, la formation professionnelle et le développement rural.

 

Les attentes du Togo.

 

Le Togo négocie les points de priorité de sa coopération avec l’Allemagne sur deux ans. En 2016 interviendra donc une nouvelle négociation après celle de 2014-2015. L’électrification rurale ou l’électricité villageoise fera partie des priorités cette année.

 

« Nous allons inclure d’autres points essentiels afin que les togolais constatent par eux même que le renforcement de la coopération bilatérale avec l’Allemagne a un fruit dont le changement se fait voir dans leur condition de vie » a indiqué Prof Robert Dussey lors de la conférence de presse ayant sanctionnée la séance de travail de lundi à son cabinet.

 

La décentralisation

 

L’un des sujets importants dans les discussions entre le chef de la diplomatie Allemande Dr Gerd MÜLLER et le chef de la diplomatie togolaise Prof Robert Dussey lors de son séjour du 03 au 05 Janvier dernier à Lomé est la décentralisation et les élections locales.

Il y a quelques jours dans ses vœux à la nation, le chef de l’état togolais M.  Faure Gnassingbé a indiqué qu’il allait ‘’donner corps’’ très rapidement à la commission sur les reformes constitutionnelles et institutionnelles et amorcer ‘’la mise en œuvre de la feuille de route relative à la décentralisation et aux élections locales’’.

 

Selon un communiqué qui a sanctionné les travaux des deux chefs de la diplomatie aux affaires étrangères Lundi, Dr Gerd MÜLLER a encouragé le gouvernement togolais, selon un communiqué de presse sanctionnant la réunion de travail de lundi, à ‘’accélérer le travail du comité technique,  chargé de l’élaboration de la feuille de route de la décentralisation et des élections locales au Togo, dans les meilleurs délais possibles’’.

 

Muller et Dussey.3 jpg.jpg

 

« Il est nécessaire la mise en œuvre de la décentralisation et l’élaboration d’une stratégie sectorielle de manière participative pour aider à l’efficacité de la coopération Germano-allemande » a insisté à cet effet Dr Gerd MÜLLER.

 

Le terrorisme, la conférence de Lomé sur la sécurité, la sureté maritime et la migration, et plusieurs autres sujets ont été discutées ces trois derniers jours entre le Togo et L’Allemagne à travers cette visite de travail de Dr Gerd MÜLLER.

 

 

Alphonse Ken



05/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres