Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

De 2002 à nos jours: Qu’est devenue l’économie béninoise après Abdoulaye Bio Tchané ?

 

Abdoulaye Bio Tchané un homme d'engagement et de détermination. De tout son parcourt, on retient de la rigueur qui a toujours payé.

 

Porté au poste de ministre des finances en 1998 avant de voir son portefeuille s’alourdir un an plus tard avec celui de l’économie, poste qu’il a occupé jusqu’en 2002 avant d’être appelé à de hautes fonction au plan international, l’homme a réussi à changer la courbe de l’économie béninoise au grand bonheur du feu président Kerekou qui lui avait fait appel. Le souci majeur de l’économiste Abdoulaye Bio Tchané, selon ses proches, a toujours été ‘’l’intérêt supérieur de la nation Béninoise et des Béninois’’.

 

Pendant qu’il était ministre de l'économie et des finances, Abdoulaye Bio Tchané a travaillé d’arrache-pied pour assainir les finances publiques du Bénin et permis au pays de redémarrer. M. Bio Tchané a réussi à relever les recettes, rationaliser les dépenses, désendetter le pays en négociant l’éligibilité à l’initiative PPTE (Pays Pauvres Très Endettés) et en réduisant la dette intérieure du Bénin. Tous reconnaissent ce travail impeccable d’un homme qui dès lors s’illustre ‘’positivement’’ dans tous les circuits financiers de l’Afrique et du monde, rehaussant de ce fait l’image du Bénin comme jamais personne ne l’a été.

 

Avant l’arrivée de celui que l’on appelle affectueusement aujourd’hui ABT au gouvernement sous le Gl Kérekou (paix à son âme), voici ce qu’était devenue l’économie béninoise en 1998:

 

  • Le pays est lourdement endetté d’une dette extérieure à 52.5% du PIB.
  • Le pays est non éligible à l’initiative PPTE Initiative Pays Pauvres Très Endettés car le ratio du service de la dette par rapport aux exports était jugé pas significatif.
  • Une trésorerie publique très tendue due à un important déficit budgétaire de 5.8% du PIB et surtout plus de financement pour les investissements de 1998. Le budget prévoyait seulement 11 Milliards de ressources pour les investissements sur ressources propres pour tout le bénin.
  • Le personnel du ministère de l’économie et des finances très démotivé face à plusieurs arriérés de salaires et à une économie à son plus bas niveau.

 

Ces détails, on les retrouve partout, cités par de nombreux sites. Abdoulaye Bio Tchané a donc su marcher dans les pas de son père qui a fait un travail exceptionnel pour le Bénin dans les années 1960, en transformant totalement l’économie Béninoise qui a désormais atteint une phase de prospérité.

 

Sans éloges, les observateurs internationaux mettent en son actif ces résultats aussi souvent cités ailleurs comme :

 

  • Accroissement du niveau des recettes et du ratio des recettes sur PIB;
  • Succès dans la négociation sur l’éligibilité du Bénin à l’initiative PPTE et accès aux premières remises avec l’atteinte du point de décision;
  • Une gestion plus rationnelle des dépenses;
  • Dette extérieure ramenée à un niveau plus acceptable: de 58.5 % du PIB en 1998, elle a été ramenée à 15% du PIB en 2002;
  • Une réduction du déficit;
  • Élimination des arriérés internes et externes, notamment vis-à-vis des fonctionnaires, des fournisseurs des ambassades, et des services nationaux;
  • Relèvement substantiel des ressources consacrées aux investissements. En quatre ans ce montant a été multiplié par plus de cinq;
  • Amélioration de la trésorerie de l’État. Au début de l’année 2002, l’état avait une trésorerie représentant plusieurs mois de dépenses courantes;
  • Retour à la croissance économique: en 2001, la croissance économique a atteint 6%, niveau qu’il n’a plus jamais atteint depuis cette période.

 

C’est facile à retrouver.

 

Mais où en est l’Economie béninoise aujourd’hui ?

 

 

ABT.jpg

 

 

la question mérite d'être vraiment posée. QUE S'EST IL PASSE DEPUIS ??????

 

 

Il urge que des hommes d'expérience de qualités irréfutables reprennent les commandes du pays.

 

 

Les Béninois ont encore Besoin de quelqu'un comme ABT. Il me semble que les béninois ont compris le message. voilà pourquoi sa candidature pour la prochaine élection présidentielle suscite autant d'engouements.

 

Vivement la Campagne

 

Les présidentielles sont prévues au BENIN le 06 mars prochain

 



15/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres