Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

La vision du candidat Abdoulaye Bio Tchané pour le monde Agricole au Bénin

 

Le Bénin est un pays essentiellement agricole. Entre 60 et 70% de la population béninoise est agricole. Le candidat de l’Alliance pour un Bénin Triomphant met le boucher double. Abdoulaye Bio Tchané compte pendant son mandat et ceci dès sa prise de fonction, prendre des décisions importantes qui changeront le quotidien de ceux qui nourrissent les béninois.

 

Pour la promotion du monde agricole sur le continent africain, l’Union Africaine a pris de nombreuses décisions parmi lesquelles, ‘’consacrer au moins 10% du budget national’’ dans chaque pays membre à l’agriculture.

 

ABT.jpg

 

Abdoulaye Bio Tchané compte bien appliquer cette disposition essentielle à son pays. Dans le contrat social qu’il propose aux béninois, il entend allouer au développement de l’agriculture, au moins 130 milliards de Fcfa par an soit au moins 10 % au moins du premier budget qu’il fera voter pour le fonctionnement de l’appareil de l’état.

 

La vision de l’homme est de moderniser l’agriculture pour faire du bénin ‘’le Grenier du plus grand marché agricole d’Afrique (le Nigeria)’’

Pour y arriver, il entend créer un fonds national pour les infrastructures rurales et le financement de l’emploi des jeunes dans l’agriculture.

Pour une productivité plus accrue, Bio Tchané promet :

 

-         De subventionner l’amélioration des semences et intrants

-         Subventionner la mécanisation de l’agriculture pour réduire la pénibilité des travaux et attirer plus de jeunes diplômés et consacrer au moins 25 milliards à l’irrigation pour l’aménagement des terres sur au moins 7500 hectares additionnels

 

Pour promouvoir de nouvelles filières agricoles comme c’est indiqué dans son contrat social, ABT veut assurer la sécurité foncière et lutter pour le respect de l’environnement. Ces nouvelles filières que vise Abdoulaye Bio Tchané, président du Bénin, sont entre autres les filières ananas, anacarde, soja, mais, lait, cultures maraichères, palmier à huile et l’élevage.

 

Parlant de l’élevage, ABT tient un langage de vérité au cours de sa campagne électorale à la rencontre des agriculteurs et éleveurs.

Les Peuls.jpg

                      Les peuhls contents du message de Bio Tchané sur l'élevage mercredi à Fo-Bouré dans la commune de Silindi

 

« Ce que je dis c’est ce que je vais faire. Qu’on ne vous trompe pas. J’en ai les moyens » indique-t-il souvent très confiant.

Sa priorité en matière d’élevage c’est de résoudre les conflits entre les agriculteurs et éleveurs’’. Pour ce faire il compte prendre des dispositions dès sa prise de fonction pour créer un couloir de passage pour les animaux et régler les mésententes souvent criardes entre les agriculteurs et les éleveurs.

 

Les bétails ont besoin d’eau. De micro-barrages pour assurer le breuvage seront construits pour le breuvage des animaux. Il sera installé des parcours de fourragers et la lutte contre les plantes ELIPTIS sera une réalité.

 

Abdoulaye Bio Tchané veut faire vacciner sous sa présidence et gratuitement tous les animaux.

 

Et tout se passera sous la supervision d’un ministère spécifique chargé de l’élevage jamais existé en tant que tel au Bénin.

 

La terre ne trompe pas et ABT l’a bien compris.

 



25/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres