Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

"Tout commence demain, nous sommes serrein quant à la finalité": Bio Tchané à la veille de l'ouverture des campagnes

Aucun signe dans les rues de Cotonou ce jeudi donnant à croire que les campagnes électorales en vue de la présidentielle de 06 mars. Mais dans les états-majors des différents candidats à la présidentielle, on affute les armes pour cette opération de charme comme c’est le cas au quartier général du candidat Abdoulaye Bio Tchané.

 

Les réunions se succèdent. Les partisans impliqués dans l’organisation de la campagne défilent dans tous les couloirs. Le candidat lui-même est pressé de voir demain. Demain vendredi pour aller parler avec les béninois dans tous les recoins du pays comme il l’a fait en 2011. L’envie d’aller ‘’arracher’’ cette victoire en laquelle il croit tant pour agir ensemble des Avril 2016 qui anime le candidat Abdoulaye Bio Tchané.

Le candidat du parti Alliance pour un Bénin Triomphant – ABT - symbolisé par le baobab vert, se prépare à engager les hostilités avec ses équipes bien organisés et décidés à atteindre ce but.

 

« Tout commence ce vendredi. Je demande à nos militants de se préparer à nous accueillir et de rester serein quant à la finalité » a indiqué jeudi Abdoulaye Bio Tchané.

 

Sur son compte tweeter, on peut lire ce vendredi des tweets qui donnent les avant gouts de ce qui le pousse à vouloir revenir aux affaires en tant que président du Bénin.

 

« Je suis prêt à agir ensemble dès le 06 avril avec tous les béninois à la marina » ;

 

« De 1998 à 2002 j'ai assaini les finances publiques, remboursé les dettes de l'Etat, fixé le paiement des salaires au 21 de chaque mois » ;

 

« En quittant le ministère en 2002 j'ai laissé 100 milliards au Trésor alors que tous les indicateurs étaient au rouge à ma prise de service » ;

 

« C’est encore possible aujourd'hui. Je suis un économiste de développement, mon ambition est de remettre notre pays au travail » ;

 

Ou encore « Le Bénin dispose des moyens nécessaires pour répondre au défi du développement. J'en ai donné la preuve en tant ministre de l'économie »

 

Un programme de société à partager, mais donc un pacte à sceller avec les plus de 4 millions d’électeurs appelés aux urnes le 06 mars prochain, c’est deux semaines de campagnes non-stop de commune à commune partout sur toute l’étendue du territoire béninois qui s’annonce pour le candidat ABT, campagne qu’il compte entamer vendredi dès les premières heures en toute sérénité.

 

 



18/02/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres