Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

La BOAD, c’est 3110 milliards de FCFA investis dans le développement des pays membres de l’UEMOA en 41 ans

Les chiffres sont impressionnants et évocateurs d’un réel engagement au service du développement des pays membres. La Banque Ouest Africaine de Développement a annoncé à la presse qu’elle a investi 3110 milliards de FCFA dans le développement dans pays membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine à la date du 31 Juin 2014. En 41 ans d’existence, la BOAD qui a son siège à Lomé au Togo, aura investi cette somme dans 700 projets publics et privés dans les pays membres dont 91 opérations pour le Togo pour un montant global de 458 milliards de FCFA. Ces projets sont de l’ordre des domaines agricole et rural, des télécommunications,  des infrastructures (routières, portuaire et aéroportuaires), de l'électricité et de l’industriel.

 

Exquise de la Salle Formation Journaliste BOAD.2jpg.jpg
 

 

Pour l'avenir,  la Banque de développement des pays membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine UEMOA, compte renforcer son positionnement comme partenaire privilégié des Etats et du secteur privé.

 

L’information a été donnée à la suite d’un séminaire organisé au siège de la banque à l’intention des journalistes économiques du Togo sur le cycle d’un projet tel qu'il est financé par la banque ouest africaine de développement.

 

Depuis la célébration des 40 ans de la BOAD, l’institution financière du développement des pays membres de l’UEMOA dit « avoir engagée une série d'action qui lui demandera une présence plus accrue des médias à l’avenir ». Au-delà des cérémonies de signature d'accords et de conventions, elle va désormais associer les médias aux différentes étapes de la vie des projets notamment aux étapes de l'identification, de la préparation, de la mise en place du prêt, de la supervision de la mise en œuvre du projet et l'étape décisive de l'évaluation des résultats.

 

L’administration de la banque veut en outre renforcer par cette approche à court, moyen et long terme, la visibilité des actions que l’institution mène et sa propre visibilité, selon le SG M. Sekou SYLLA.

 

Alphonse Ken



26/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres