Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Abdoulaye Bio Tchané incarne des valeurs chères au Général Mathieu Kérékou


Le président de l’Alliance pour un Bénin Triomphant El Hadj Abdoulaye Bio Tchané prône la paix et l’unité nationale.

 

A Natitingou, commune dirigée par un militant ABT, Abdoulaye Bio Tchané a joué sur l’héritage politique qu’il a de son mentor, feu président Général Mathieu Kérékou.

 

« Je suis un des héritiers politiques du général Mathieu Kérékou. Le Général avant de mourir fin de l’année dernière nous a laissé certaines valeurs comme héritage et qui aujourd’hui fondent notre candidature » a indiqué Abdoulaye Bio Tchané

 

ABT avec Kérekou.jpg

 

Ces valeurs se déclinent en 3 points, a décliné le candidat Abdoulaye Bio Tchané

 

D’abord, la culture de l’Unité Nationale

 

Sur ce point, raconte le président ABT, le général Mathieu Kérékou ne connait pas des ‘’béninois de nord’’ et ‘’des béninois du sud’’. « Moi non plus. Parce que c’est aussi ça ce que nous défendons aujourd’hui en tant que candidat à la présidentielle du 06 mars » a précisé Abdoulaye Bio Tchané en invitant les jeunes à nouer des amitiés utiles sans tenir compte de l’origine. Parce que disait-il, ‘’c’est bien comme cela qu’on peut s’enrichir de ce que sont les autres et des valeurs qu'ils incarnent’’.

 

Ensuite, la paix et la sécurité nationale

 

« La paix et la sécurité nationale constitue les maitre-mots des actions du général Kérékou quand on était avec lui. Il a tout donné, tout abandonné pour qu’il y ait la démocratie et la paix dans notre pays. Et c’est une des valeurs que nous défendons aujourd’hui avec fierté avec la ferme volonté de les poursuivre dès le 06 Avril prochain quand nous serons au pouvoir » indiquait Abdoulaye Bio Tchané mercredi à Gougonou et à Natitingou lors de ses différents meetings de campagne électorale.

 

Kerekou est l’architecte du renouveau démocratique que chéri aujourd’hui ABT. C’est lui qui a accepté la conférence nationale. C’est lui qui a accepté qu’elle soit souveraine. C’est aussi lui qui avait renoncé tout ce qu’il avait comme droit pour faire régner la paix au Bénin et tout le monde le sait.

 

Et c’est justement au nom de cette paix que Abdoulaye Bio Tchané s’est refusé de répondre aux insultes du président Yayi Boni à son endroit à Gougonou le même mercredi lorsque de nombreux jeunes ont préféré quitter le meeting du président pour suivre la caravane de M. Tchané.

 

« Pour la paix, J’en appelle solennellement à tous ceux qui me soutiennent d'aller voter dimanche dans la paix et la concorde nationale pour la victoire finale. Vous dites que votre choix c’est ABT, alors Allez voter dimanche tranquille et ne répondez à aucune provocation svp. Parce ce que la fête doit se faire dans la paix » a déclaré Abdoulaye Bio Tchané

 

Enfin la culture de l’amour du prochain et de l’intérêt public

 

La philosophie du général Kérékou que le candidat de l’Alliance pour un Bénin Triomphant dit hériter avec l’ensemble de ses camarades dans l’intimité du président, c’est l’amour de la patrie et l’intérêt général.

 

« Le Gl Mathieu Kérékou était un homme qui ne mettait jamais des intérêts particuliers au-dessus de l’intérêt général. Il n’acceptait pas la corruption. Il combattait la corruption au plus haut degré. Lui, Général Mathieu Kérékou, n’aurait jamais accepté qu’un Premier ministre fasse la campagne avec les biens publics. Lui n’aurait jamais accepté qu’un premier ministre du Bénin soit assis pour défendre les intérêts étrangers. Le Général Mathieu Kérékou aurait appelé tout de suite le Premier ministre à la démission » a affirmé M. Bio Tchané en demandant à nouveau la démission de M. Lionel Zinsou.

 

« Je demande du haut de cette tribune, ici à Natitingou à Lionel Zinsou de démissionner » a lancé ABT.

 

ABT 12.jpg


Abdoulaye Bio Tchané affirme son assurance d’être élu dimanche prochain, président du Bénin, et appelle les jeunes à la sérénité et au calme en attendant la grande fête qui ouvre le bal des chantiers pour la relève du Bénin dès le 06 Avril. Car comme il l’indique si bien lui-même et je le cite : « le prochain quinquennat ne sera pas de tout repos. Je n’attendrai pas que quelqu’un vienne me dire ce que je dois faire. Je connais le Bénin, et je connais toutes les priorités du pays. Je ferai exactement ce que je dis » fin de citation.

 

Abdoulaye Bio Tchané est attendu Jeudi à Djougou son fief, là même où le président Boni est allé dire il y a quelques jours de ne pas voter pour « les candidats du nord ».

 

 

Alphonse Ken



03/03/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres