Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Togo: la NDP sur la même voie que le CST et l'Arc En Ciel, appelle à un dialogue inclusif

La NDP fait partie des partis politiques qui ont soutenus en 2010 la candidature de Faure Gnassingbé. Dirigé par un ancien responsable de la jeunesse de l'UFC M. Gilbert Atsou (Photo), la Nouvelle Dynamique Populaire est l'une des formations politiques, qui depuis 2005, ont cru en Faure Gnassingbé l'ont soutenu de bout en bout. Mais ce parti de jeunes a toujours défendu son indépendance. Il vient de la démontrer une fois encore en s'opposant à la démarche qualifiée par l'opposition togolaise de "cavalière" du gouvernement et de la CENI en appelant à candidature pour les prochaines élections législatives au Togo.

 

       Gilbert Kodjo Atsou, Président de la Nouvelle Dynamique Populaire

 

Dans un communiqué paru ce 06 Juin 2013, la NDP fait le constat que contrairement au mode fonctionnement des précédentes CENI, aucun chronogramme clair n'a été annoncé par l'actuelle CENI en vue de permettre aux formations politiques de se préparer aux différentes phases du processus. "Sans date, alors qu'il existe encore des zones d'ombre dans le code électoral modifié, il est hasardeux pour la CENI de fixer un délai de dépôt de candidature" écrit Gilbert Atsou dans son communiqué.

La NDP se dit profondément attachée au choix des représentants de nos populations dans le respect des normes démocratiques. C'est pourquoi, écrit Gilbert Atsou, constatant d'énormes manquements dans l'organisation du processus électoral en cours,  la NDP décide de ne pas envoyer de dossier de candidature à la CENI. Le parti dit redouter des violences post-électorales consécutives à la mauvaise gestion du processus en cours.

La Nouvelle Dynamique Populaire vient donc s'ajouter à la longue liste de formations politiques qui demandent au chef de l'état l'ouverture d'un dialogue inclusif dans un soucis d'apaisement.

En Plus la NDP exhorte le chef de l'état à ne pas convoquer le corps électoral dans ces conditions si ce n'est après donc ce dialogue tant attendu.

Le CST avec en son sein les partis politique ANC de jean Pierre Fabre, PSR de Me Abi Tchessa, OBUTS de Kodjo Agbeyomé, ADDI de prof Aimé Gogué, et la coalition Arc En Ciel composée du CAR de Me Dodzi Apevon, de la CDPA de Mme Kafui Adjamagbo-Jonhson, du PDP de Bassabi Kagbara, du MCD Me Tchassona, et et l'UDS-Togo de Antoine Folly, ajouté au parti Alliance de Dahuku Péré et même le NET de Gerry Taama et le PRR de Nicolas Lawson ont déjà déclaré ne pas déposer de candidature dans ces conditions. Le CST et la CAEC ont été plus loin, ils n'iront pas aux élections dans les conditions actuelles des préparatifs. Tous appellent à un dialogue inclusif.

 

 

Alphonse Ken

 

 

 

 



07/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres