Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Africa-Otherwise - L'Afrique Autrement

Si ce n'est pas Bruxelles, c'est LOME

Lomé à nouveau carrefour des grandes conférences internationales, c’est l’aspiration des autorités togolaises qui mettent toutes les chances de côtés dans l’attente de la conférence de l’UA sur la piraterie et la sécurité maritime en octobre prochain. L’UE y croit et donne le ton en acceptant délocaliser une des importantes réunions de ces groupes à Lomé du 20 au 24 Juin prochain.

 

Dussey - UE.JPG

                                                                                        

 

C’est une marque de confiance de la part de l’Union Européenne d’accepter de délocaliser pour la première fois la conférence annuelle de ses ambassadeurs en poste en Afrique de l’Ouest hors de Bruxelles, et de la faire abriter par le Togo.

 

Nicolas Berlanga Martinez l’explique par ‘’une volonté de l’UE d’encourager le Togo qui ambitionne de faire à nouveau de Lomé un carrefour de grandes conférences’’

 

 « ces différentes rencontres importantes de l’Union Européenne au Togo ne sont que l’expression du début de grandes rencontres régionales qui vont de plus en plus positionner le Togo comme le carrefour des grandes conférences internationales » a déclaré Prof Robert Dussey, ministre des affaires étrangères de la coopération et de l’intégration africaine, qui a promis lors d’une conférence de presse jeudi au siège de la délégation spéciale de l’UE au Togo un bon accueil et un bon séjour à ses hôtes.

 

 

Dussey et Martinez.JPG

                                                                                Robert Dussey (G) et Nicolas Berlanga Martinez (D)

 

 

Berlanga Martinez a annoncé au cours de cette conférence de presse que l’UE s’engage pour 100 milliards de Fcfa soit 152 millions d’Euros pour des programmes prioritaires pour l’Afrique de l’Ouest dans les domaines de la sécurité, de l’intégration régionale et changement climatiques avec ses conséquences sur l’agriculture et la sécurité alimentaire.

 

Le rendez-vous de Lomé du 20 au 24 Juin se déclinera en 3 phases.

 

D’abord les 20 et 21 Juin une première phase de cette conférence régionale de l’Union Européenne à Lomé sera consacrée après l’ouverture officielle à une réunion annuelle des ambassadeurs de l’UE en Afrique de l’Ouest.

 

Elle sera suivi mercredi d’un autre évènement, une rencontre débat des citoyens européens vivant au Togo sur le thème de la migration régulière.

Une pièce théâtrale d’un togolais sur le phénomène de la migration irrégulière sera présentée. Cette deuxième étape sera aussi marquée par la signature d’un nouveau document de coordination de l’aide au développement fournie au Togo par l’UE, la France et l’Allemagne.

 

Jeudi s’ouvrira enfin la réunion du comité d’orientation stratégique du programme indicatif régional Afrique de l’Ouest – Union Européenne. Elle sera présidée par le Premier ministre togolais M. Komi Klassou Sélom.

 

Vendredi Mme Carla Montesi, directrice pour l’Afrique l’ouest et centrale à la direction générale de la coopération et du développement international de la commission Européenne, accompagnée des présidents des commissions de la CEDEAO et de l’UEMOA vont visiter le site du futur ‘’projet de réhabilitation de la route Lomé – Cotonou et facilitation des transports sur le corridor Abidjan-Lagos,, Phase 2 et de protection de la côte togolaise soumise à l’érosion’’.

 

Une véritable semaine de travail sans repos pour Robert Dussey et Berlanga - Martinez

 

Le Togo et l’Union Européenne entretiennent depuis la reprise totale de la coopération une parfaite relation de coopération bilatérale et multi latérale.

 

 

Alphonse Ken LOGO



17/06/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 38 autres membres